Page principale - S'identifier - Contact

Bienvenue sur Notrunivers!

Un anniversaire Pokemon





Je n'ai pas pu y échapper; je ne suis pas la mère que je m'étais imaginée, je suis perdue!
J'ai cédé à la passion Pokemon de mon grand de 8 ans. Oui mais, non, on avait dit un anniversaire Super héros l'année dernière! J'avais trouvé des tas de trucs hyper sympas sur Pinterest et tout. Ben ouais mais Pikachu et ces copains sont plus forts encore! Superman et Spiderman, vous pouvez ranger vos collants moullants...

Tant qu'à devoir développer ce thème, autant se régaler un peu non? D'abord, je suis sortie du code couleur rouge-noir-blanc des pokeball en faveur du bleu nuit et jaune du dos des cartes, bien plus inspirant non? Et puis j'ai cousu; ou comment rendre passionnant un thème quasi obscur à mes yeux.

Je vous rassure il y a quand même eu de la Pokeball avec les invitations et le gâteau.
Je vous Je vous laisse voir en image, après je vous explique.














J'ai trouvé l'idée de l'invitation sur le site
Les hobbies d'Aurélie

Pour les activités, les enfants ont fait un atelier plastique fou pour fabriquer des porte-clés Pikachu, un chamboule-tout bien sûr, un parcours d'espion dans le couloir pour tester leur agilité et un quizz en partant de la projection d'un dessin-animée; puis le goûter avec des brochettes de fruits, un incontournable chez nous, des gâteaux ronds et/ou jaunes et de la vaisselle assortie.

Le gâteau a été entièrement fait par mon homme, qui a suivi le modèle que je lui avait donné qui vient de
. C'est notre premier en pâte à sucre! Je suis super fière de lui, il est vraiment réussi, surtout pour un premier non? On n'en refera pas je pense, parce que pour une fois, les enfants n'ont pas apprécié le gâteau d'anniversaire, c'est super dommage.

En plus de quelques ballons jaunes et bleus collès au plafond; et d'affiches Pokemon, j'ai aussi décoré des ballons au feutre, d'après une idée trouvée sur le blog de
Myzotte

Et pour finir les fameuses pochettes cousues, et au prénom de chacun. J'ai brodé celles de mes deux enfants, (j'ai des progrès à faire) et les autres sont faites avec du transfert sur tissu, par manque de temps. Dans les pochettes, des billes, une balle rebondissante, des gourmandises bien sûr et des cartes Pokemon.
Pour l'occasion, j'ai aussi cousu une petite pochette en suédine rouge, pour protéger les quelques cartes, que mon garçon emmène à l'école, pour les échanger.

Au final, je crois que mon garçon et ses 7 invités étaient super contents.
Maintenant, c'est sûr hein, on fait le thème Super héros l'année prochaine?

Un anniversaire fée

Ma minette a fêté ses 4 ans!



Et comme il se doit chez nous, pour l’anniversaire des 4 ans, qui rime avec l’entrée à l’école, on fait la première fête avec les copains-copines.

Le thème choisi par ma minette était bien sûr "fée-princesse". Du rose, des paillettes, des étoiles, des papillons, que du mimi-fifille, de quoi me régaler pendant les préparatifs.

 

A nouveau, j’ai fait quelques recherches d’idées via Pinterest ; je suis allée chez Zodio et à la boutique La Fête, pour trouver de quoi décorer dignement, avec poésie et féérie, ce joli événement. J’y ai trouvé aussi ce qu’il fallait pour le gâteau, pour les ateliers et les petits cadeaux à offrir à nos invitées.
Pour l'occasion, j'ai fabriqué ma première guirlande fanion avec de jolies feuilles de papier réversible trouvées chez Zodio et du biais blanc. C'est sans difficulté pour un chouette effet, je trouve.

 

Pour ce premier anninversaire, je n'ai pas organisé de chasse au trésor, mais un petit scénario presque improvisé pour les plonger dans le monde des fées… Je me suis donc désignée "maîtresse-fée", formatrice de fées en herbe. Je m’étais bien sûr fabriqué une baguette magique pour avoir l'ai crédible 😀.

 

A suivi le premier atelier fabrication de baguettes magiques : des baguettes chinoises, entourées de papier aluminium, des rubans fixés au scotch, le tout collé entre deux étoiles découpées (par monsieur) dans des papiers pailletés autocollants.

Ensuite les petites fées ont, à tour de rôle, testé leurs pouvoirs avec un « Abracadabra! La fée a dit » pensé pour l'occasion, c'est le même principe que « Jacques a dit » avec une autre appellation. A leur demande, il n’y avait pas de perdantes à ce jeu (les filles sont adorables n’est-ce pas ?). Puis elles ont continué à s'entraîner avec un « 1,2,3 soleil ! » et une danse de la statue.

Le 2ème atelier peinture-décoration de papillon en médium a pu commencer.

Enfin le goûter et la distribution des cadeaux tant attendus ont démarré... 

J’ai préparé des cookies au smarties, grâce à la recette de Juliette, un délice ! Et des brochettes de fruits frais, que les petits aiment beaucoup et qui remplacent très bien les bonbons que je tâche d’éviter le plus possible. J'ai aussi acheté des macarons parfaitement assortis et toujours aussi bons...

 










Je voulais faire un gâteau surprise avec un motif papillon rose à l’intérieur mais, malgré l'aide de mon homme, il y a eu un gros ratage, donc le gâteau n’était pas surprise, mais couvert quand même de papillons et d'étoiles en sucre sur un glaçage au sucre et à la crème.

 

 

 

Pour les pochettes cadeaux, quelques friandises tout de même : des chocolats, caramels et nougats, un petit carnet pailleté, un bracelet, et un ballon fée.

 

Et voilà ! Un après-midi super agréable, qui est passé à toute vitesse, avec des minettes heureuses !

 

Gilet (Petit) Marcel de L'Atelier d'Emilie

Aujourd'hui, je viens vous parler d'un modèle de gilet pour homme et pour enfant, tout fraîchement sorti, que j’ai testé en avant-première (oui, mesdames!), pour la créatrice Emilie Luis du blog L’Atelier d’Emilie..



Il s’agit du gilet (petit)Marcel, appelé Marcel dans sa version homme.

C’est un modèle très flatteur pour la silhouette que je trouve chic et décontracté à la fois, rétro et moderne en même temps, avec son joli col châle et ses larges côtes. Le genre de gilet intemporel, qui se porte avec toutes les tenues quoi. Idéal pour le printemps qui s’annonce enfin.

J’ai choisi de le tricoter en 8 ans, pour Elouan, la version XL qui me tentait bien pour mon homme, aurait poussé l'expérience jusqu’à l’été prochain, au moins...

Ce test, auquel je suis vraiment contente d’avoir participé, m’a permis d'employer des méthodes que je redoutais, comme le tricot des manches en rond, et m’a fait découvrir plusieurs techniques, comme des rangs raccourcis pour former l’arrondi des épaules, différents de ceux que je faisais. Un projet super enrichissant donc et je suis prête à tricoter des talons de chaussettes maintenant 😀!

Tout est très bien pensé, et bien expliqué. Les techniques étant variées, on ne s’ennuie pas du tout. Bref, c’est un super modèle, que j’espère tricoter plusieurs fois, en plus petit ou en plus grand, et dont les explications se trouvent  ici sur la page Ravelry d’Emilie.
Je crois que je vais bientôt me laisser tenter par son cardigan Denise pour fille et pour femme.

Mais avant ça, je vais savourer le plaisir du travail terminé, super fière de voir mon loulou, élégant comme tout dans son beau gilet. Le nombre de photos en dit long, voyez plutôt...













Modèle (petit) Marcel d'Emilie Luis tricoté en Lima Mix de Drops coloris beige 0619.

Top Chessie de La Maison Victor

    Cela fait un moment que j’ai la chance d’avoir une surjeteuse Element by Pfaff achetée chez Lidl, mais comme je suis mal à l’aise avec ce genre de machine, je la laisse prendre la poussière… misère ! Ce sacrilège ne pouvant pas durer, j’ai donc décidé de suivre un cours de prise en main, pour m’y mettre enfin. De nombreuses couturières s’en servent pour coudre leurs vêtements en un rien de temps, pourquoi pas moi ? D’autant que la rapidité, c’est pas ma qualité première en couture…

   En allant à un atelier smocks (han, faut que je vous en parle aussi, tiens !), et en papotant avec une chouette nénette, j’ai découvert les ateliers surjeteuse  animés par Chrystelle Beneytout, spécialiste du genre, auteure de plusieurs livres sur la question. Bref, l’atelier qu’il me fallait : 4h00 pour coudre du jersey.

   A cette même période, j’ai repéré une petit ensemble en jersey, dans le dernier Maison Victor, celui de novembre-décembre, le top Chessie et sa jupe crayon. J’avais dans ma réserve de tissu, un surprenant molleton gratté aux motifs mondrianesques, trouvés chez Bennytex deux ans avant et dont je voulais absolument faire quelque chose de bien…





   Voici donc pour le moment le top Chessie enfin terminé hier soir pendant l'un des ateliers couture du mardi de Les Malices de la miss!





 

   La jupe viendra… enfin je pense, parce que les copines pensent toutes qu’un ensemble dans ce tissu ne serait pas du meilleur goût… En même temps je peux dépareiller l’ensemble… Reste à savoir si ces larges carreaux seront flatteurs pour mes courbes…

 

   J’ai fait deux modifications par rapport au modèle de base : je l’ai rallongé, j’adore son côté court, mais je suis trop frileuse pour l’assumer en hiver. J’ai aussi fini par enlever la bande de bord côte qui resserrait trop le bas et faisait totalement disparaître ma poitrine menue, bref pas du plus joli effet.

Le top perd son côté sportswear et moderne peut-être au profit d’un côté plus sixteen-seventeen. Mais je n’ai pas dit mon dernier mot !

Va falloir que je trouve une autre manière de le porter qu'avec ce jean noir... Des suggestions?

Un anniversaire Cow boy !

 La fête d'anniversaire de mon grand, qui a 7 ans maintenant, c'était dimanche. Huit bambins, dont cinq garçons, réunis au Far West cette fois.
Le thème devait être super héros, c'était du gâteau, mais mon Lou a voulu me défier et me donner un nouveau challenge et ce fut donc "gardien de vaches". J'ai pensé que ce serait facile aussi; les cow boys et les indiens ont bercé mon enfance, pas la leur visiblement, en tout cas pas du goût des divers revendeurs dédiés. Ils ne voient décidément que par les Pirates ceux-là !
Grâce à mon précieux Pinterest, qui est international, merci surtout aux abonnées des states, j'ai pu trouver quelques idées. Je me suis aussi replongée dans les ambiances de La Petite maison dans la prairie et du Docteur Quinn pour plus d'authenticité... (Ca c'est de la documentation!)

J'ai à nouveau préparé un scénario, c'est la condition indispensable je pense pour éviter les débordements. Cette fois, ça n'a pas complètement suffi, nous avions affaire à 4 bambins bien dynamiques dont le nôtre... Je n'ose pas imaginer la fête sans ce cadre et cette organisation précieux. 
Il s'agissait bien sûr de retrouver l'argent volé à la banque par Billy the Kid. Pour ça, 4 lieux où il était passé à trouver ainsi que 4 indices qu'il y avait laissé. Puis pour finir, il fallait trouver le fameux butin mais seulement après avoir testé et éprouvé les enfants lors de différents jeux et ateliers : un chamboule tout,  un jeté de cerceau sur cheval, faute d'avoir un lasso, un Jacques à dit, un chapeau musical, le jeu de la statue et un atelier déco patch pour décorer la lettre de l'initiale de leur prénom.

Voilà en photo les idées utilisées ou pensées pour l'occasion.

Les cartes d'invitation 


 

Un gilet de cow boy réversible cousu d'après le tuto et patron gratuit du gilet de berger de C'est Dimanche



 

 
Les pochettes cadeaux fermées par une étoile de shérif pour chaque jeune apprenti.



Les quatre sujets que les enfants devaient deviner par énigme et trouver dans les différentes pièces avec leur panneau respectif.



Une nappe vichy, des étoiles, du rouge et du chocolat...



Et la mascotte du jour, notre superbe monture qui a servi au jeu du lasso.




 
L'atelier déco patch.



Un gâteau étoile de shérif à la demande de mon Elouan.

 

 
Un photo bouth "Wanted" pour des photos souvenirs riglolotes de nos bandits ("Mais non Maman on est des shérif nous!")


 
 
Mon Loulou qui ne s'arrête plus de pousser...
 

Echarpe et bonnet en fausses côtes anglaises

On nous avait annoncé un hiver très rude... Jusqu'à présent, on l'a surtout attendu... Et en grande frileuse, ça m'arrange absolument!

N'empêche, j'ai voulu protéger mon homme du froid, en lui tricotant une nouvelle écharpe.

Au départ, elle devait être un cadeau de Noël, c’était avant de connaître le modèle de ses rêves…
Une grande, longue et chaude écharpe en fausses côtes anglaises… Une grande écharpe disais-je, de près de deux mètres de long, avec ce point très répétitif, le genre qu'on peut mettre des années à tricoter, le tricot boulet par excellence... Mais il le vaut bien et
la dernière écharpe faite pour lui remonte à quatre ans déjà (boudiou que ça passe !)... et le bonnet assorti à trois ans... c'est pas juste, hein !?
Je l'ai emmené à
L'Atelier création rue des plantes, à Paris pour choisir sa laine (Si ! Il a bien voulu qu’on s’y retrouve pour démarrer une soirée « after work » en duo). C'est une de mes boutiques de laine préférée. Notamment parce qu'elle y vend la laine Drops, jolie et bon marché. C'est aussi  là que j'ai découvert, il y a deux ans la belle laine lamée Riflessi d'Adriafil dont je dois absolument vous parler.

 

Pour son écharpe, il a eu envie de bleu cette fois. On s'est arrêté sur deux fils à mélanger, la Mérino Extra Fine et l'Alpaca Mix de Drops.
Pour le modèle j'ai trouvé un tuto très bien fait sur le chouette blog
Tricot facile, c'est une mine d'infos et de tutos tricot ; à consulter. Je l’ai adapté à mon échantillon.

 

 

La grande, longue et chaude écharpe bleue, n’était pas sous le sapin… Elle n’était pas si longue à faire pourtant, car avec 45 mailles tricotées et des aiguilles 6, elle est montée très vite ; mais j’ai manqué de temps libre à ce moment-là. Tellement pas boulet finalement, que je commence même, déjà, à imaginer une autre écharpe pour lui, plutôt beige et à torsades cette fois.

Comme il me restait plusieurs pelotes, et que le froid s’est enfin invité, j’ai fait le bonnet assorti.
Toujours grâce à
un tuto de Tricot facile que j’ai adapté puisque j’ai un échantillon plus grand. J'ai monté 131 mailles, un multiple de 4 + 3 = 128 + 3 mailles d'abord tricotées en côtés 2x2 et avec des aiguilles 5 pour une bonne tenue du bonnet. Puis j'ai commencé les fausses côtes anglaises (3 mailles endroits, 2 mailles env, 2 mailles end) et suivi les indications de diminutions du tuto en ajoutant quelques rangs.

 

    


 

Prochain projet pour monsieur, un plaid d’1,80 de long au moins… Un jour…

Le Bal à la Page

    Le prochain Bal à la Page aura lieu
    le dimanche 16 février de 16h à 21h
    au 4 rue Félibien à Paris.
    Super nouvelle!
    Mais c'est quoi un Bal à la Page?
    Un concept pas banal qui lie la danse et
    la lecture.
    Un cours de danse, des lectures à écouter faites
    par les membres de l'association Les livreurs, lecteurs sonores et encore de la danse.

Mon dernier bal littéraire remonte à plus de dix ans...  Déjà?...
Hum! J'avais adoré, de la danse avec un super dj à l'époque, des lectures fameuses d'auteurs très connus et d'autres beaucoup moins; l'un d'eux était présent et dédicacait son livre, vraiment chouette comme tout.
Donc, c'est dit, j'irai et vous?
Je vous recommande vivement cette association d'ailleurs et ses différents événements. Les lecteurs et leurs choix de textes sont excellents, un vrai bon moment fictionnel.

Masque naturel coup d'éclat

Une fatigue passagère après les fêtes ou plus profonde, les traits tout gris et usés, le teint déprimé? C'est le moment de préparer un bon cataplasme à la banane!

Je vous avais déjà expliqué ici comment j'ai découvert ce super masque coup d'éclat aussi bon pour la peau que pour le bidon. Et oui parce que pendant son temps de pause, on peut aussi déguster le reste et oublier notre tête de monstre couverte de gloubi boulga.

Il est donc 100% naturel, c'est ce que j'aime chez lui en plus de son efficacité, et je le fais en version bio.

 


 

Voici sa recette, tirée du super livre de Rita Stiens : Les meilleures recettes de beauté naturelle.

1 banane
1c. à café de miel
1 jaune d'oeuf
2c. à café de fromage blanc
flocons de blé complet (ou d'avoine)

Une fois appliqué sur le visage et le cou et on le laisse poser 15 à 30 minutes puis on le rince à l'eau tiède.


Je vous montre la préparation, pour évaluer la consistance. Elle doit être suffisamment pâteuse pour tenir sur la peau, si non il suffit d'ajouter des flocons de blé ou d'avoine.
Une fois la préparation terminée, c'est là que peut arriver le petit moment d'hésitation, voire de recul complet... : "Mais comment vais-je étaler ce truc dégoûtant sur mon illustre visage?!"
Je l'applique directement aux doigts, c'est le plus simple je crois. J'évite ensuite de me montrer au monde et je patiente.
J'aime bcp la première sensation de fraîcheur, après vient l'effet tenseur et c'est là qu'on peut rincer normalement.
Le résultat? Une peau toute douce, repulpée, une mine lumineuse.

Et maintenant
à votre frigidaire !

Faire ses décorations de Noël #2. La déco minute !

Une petite déco faite maison en deux temps trois mouvements, ça vous intéresse?

L'idée m'est venue en admirant les jolies guirlandes d'étoiles de Unjourordinaire sur Instagram.

Attention, le plus long c'est de trouver le matériel, comme trop souvent...

Si vous avez une perforatrice étoile ou d'un autre joli motif qui ferait suffisamment Noël et une feuille de papier autocollante (ou de la colle), en quelques minutes, votre sapin sera paré!

Voyez plutôt :


 


Voilà donc, deux étoiles collèes dos à dos avec une jolie ficelle lamée entre les deux!
Et... Tadam!








Joli, non?
A décliner dans d'autres coloris, matières ou formes bien sûr ! 

Faire ses décorations de Noël #1. On recycle du carton

J'ai remarqué sur Pinterest et épinglé, depuis un long moment déjà, plusieurs idées de décorations de Noël faites avec des rouleaux de carton de papier toilette ou de sopalin. Du fait maison, du recyclé et donc du développement durable, j'adore!
Deux ans déjà, que j'ai mis de côté soigneusement un certain nombre de ces rouleaux, sans rien en faire et qui décorent très "joliment" les étagères de ma bibliothèque (Argggh!). Mon homme déprime chaque fois qu'il les voit et rouspète en se demandant à quoi ça va bien pouvoir me servir... un jour...

Bref, cette semaine, fini la proscratination! J'ai pris un max de bonnes résolutions avant le réveillon! Ces rouleaux enfin vont servir de décoration! C'est dit!
Je me suis remise en quête sur Pinterest, parmi mes moults épingles spéciales Noël, de la déco de mes rêves. Et j'ai profité d'un petit atelier calendrier de l'avent, avec mes enfants, pour la fabriquer.

Finalement, j'ai fait un motif que je n'avais vu nulle part... Et je dois avouer, que ces petites étoiles façon badiane, me plaisent. J'aime leur côté rustique et simple.



Elles sont hyper faciles à faire. Le plus dur c'est de les trouer à la perforatrice.
Une petite recette?

On coupe
dans le rouleau, des bandes de 1 cm de large.
On plie chaque bande obtenue en deux.
Au niveau du pliage, on perfore.
On unit quatre bandes pliées en passant une ficelle dans les trous.
On fait un double noeud puis un autre noeud au bout de la ficelle et zou, dans le sapin!

Je vous montre en image!




 

 
N'est-elle pas parfaite au milieu de mes petites boules de laine et de nos pommes de pin peintes?

Plus d'articles :